Catégorie : Uncategorized

Uncategorized

De l’aiguillette de canard à la crème

Du fondant et du croustillant ! Un merveilleux régal pour les papilles gustatives ! C’est ce que vous offrent les aiguillettes de canard relevé avec de la crème. Facile et rapide, la recette de ce mets est la portée de tous. Découvrez-la dans cet article.

Un succulent met

L’aiguillette de canard est naturellement appétissante et délicieuse. C’est une portion de la volaille qui n’est pas trop graisseuse. Lorsqu’on la cuisine avec tout l’assaisonnement qu’il faut, elle devient alors beaucoup plus exquise et onctueuse. L’aiguillette de canard à la crème fait partie des variétés de cuisson des aiguillettes de canard. Cette préparation relève non seulement le goût mais aussi toute la texture des aiguillettes de canard. Avec de la crème sur vos aiguillettes, vous pourrez également ajouter des échalotes ou des champignons. En quelques minutes seulement, votre repas est prêt.

Ingrédients

Pour des aiguillettes de canard à la crème, il faut, pour environ 4 personnes :

– 500 g d’aiguillettes de canard

– 30 cl de crème fraîche un peu épaisse

– de la graisse de canard ou de la graisse d’oie

– du sel

– du poivre.

Tout est à votre disposition pour faire une bonne aiguillette de canard à la crème. Direction la cuisine !

Une recette facile

La recette d’aiguillette de canard est aisée à réaliser. Une fois tous les ingrédients rassemblés :

– dénervez correctement les aiguillettes de canard

– mettez un peu de graisse d’oie ou de canard dans une poêle puis faites fondre

– faites revenir les aiguillettes de canard dans la poêle en faisant dorer chaque côté pendant 6 minutes environ

– enlevez les aiguillettes dorées de la poêle ; salez-les puis versez dans la même poêle la crème fraîche et le poivre

– laissez bouillir et remuez fréquemment pendant 3 minutes

– nappez les aiguillettes avec le mélange crème et poivre cuit

Et voilà ! Votre plat est prêt ! Servez immédiatement avec l’accompagnement de votre choix.

Une variété d’accompagnements

L’accompagnement des aiguillettes de canard à la crème peut être du couscous, du riz blanc,  une bonne purée fait maison de pomme de terre. Vous pouvez aussi accompagner ce mets de risotto, avec une bonne sauce à base de vin rouge. La sauce à l’orange et au miel, avec des navets vapeurs et même du céleri font également de bons accompagnements.

Une diversité d’aiguillettes de canard

En plus de l’aiguillette de canard à la crème, vous pouvez aussi réaliser de l’aiguillette de canard au miel, aux épices et à l’orange. Il y a aussi l’aiguillette de canard balsamique, l’aiguillette de canard aux chanterelles, l’aiguillette de canard aux 4 épices. Il y a également l’aiguillette de canard aux légumes ou encore l’aiguillette de canard moutarde. Vous avez donc une large variété de préparation d’aiguillette de canard. À vous de faire un choix et passer à la cuisine.

Bon appétit !

Uncategorized

L’aspérule odorante est-elle comestible ?

Si les végétaux existent, c’est pour apporter un certain équilibre à l’existence. Le rôle des végétaux n’est vraiment plus à démontrer aussi bien pour la planète que pour les humains. Il existe de nombreuses espèces de plantes, chacune ayant ses rôles. Parmi les plantes que l’on retrouve dans les maisons, figure l’aspérule odorante. Dans cet article, nous répondons à la question de savoir si cette dernière peut se retrouver dans les assiettes.

Description de l’aspérule odorante

L’aspérule odorante est également appelée ‘‘gaillet odorant’’. Elle a pour nom scientifique Galium Odoratum. Il s’agit d’une plante herbacée de la famille des Rubiacaea. On reconnaît le gaillet odorant par sa forme dressée et par ses feuilles ovales et allongées. On retrouve aussi sur la plante des fleurs blanches de petites tailles ayant des pétales en croix. L’aspérule a une tige lisse dont la longueur est comprise entre 10 et 30 cm et qui a quatre angles. Elle a aussi une tige qui se développe dans le sous-sol. Si cette plante est appelée aspérule odorante, ce n’est pas un hasard. En fait, lorsqu’elle est blessée, elle dégage une odeur qui ressemble à celle d’une fève tonka.

Dans quels cas l’aspérule odorante est-elle ingurgitée ?

L’aspérule odorante dispose de nombreuses propriétés, ce qui fait d’elle une plante utilisée dans de nombreux domaines. On l’utilise en médecine en usage interne comme externe. L’aspérule grâce à la coumarine dispose de propriétés sédatives et antispasmodiques. Autrefois, cette plante était utilisée pour soigner les phlébites. Mais l’usage en interne de l’aspérule est contrôlé puisqu’une utilisation trop prononcée peut conduire à des maux de tête ou des vertiges. On l’utilise en usage externe pour soigner les enflures, les abcès, les blessures. Elle a des propriétés adoucissantes.

On utilise aussi le gaillet odorant en cuisine. Il est utilisé pour parfumer les desserts, les cookies, les gâteaux et même les boissons (vins, bières, eaux de vie). En outre, on peut faire une infusion avec cette plante. Cette infusion est appelée thé d’aspérule. Elle agit un peu comme un sédatif.  On comprend donc que cette plante odorante est bel et bien comestible. Elle ne se mange pas directement mais il faut la transformer. Il ne faut surtout pas en abuser afin d’éviter les effets secondaires.

Autres usages de l’aspérule odorante

L’aspérule odorante est aussi utilisée par les paysans. Son fort parfum de coumarine permet de faire fuir les mites et les insectes. Des répulsifs sont fabriqués avec cette fleur odorante par les industries. De plus, les racines de cette plante ont un colorant rouge qui est extrait pour une utilisation en teinture. On peut l’utiliser par exemple pour teindre la laine. Enfin, l’aspérule odorante est aussi utilisée en substitution au tabac. Dans ce cas, elle est accompagnée d’autres feuilles comme celles de la menthe.

Uncategorized

Je mange mes magrets de canard avec quoi ?

Certaines préparations culinaires nécessitent des accompagnements particuliers. Une des spécialités slaves grandement appréciée est le magret de canard. Mais pour savourer en douceur la tendre chair, il est important de trouver le meilleur accompagnement pour son plat. Avec quoi consommer des magrets de canard ? Découvrez dans cet article les choix qui s’offrent à vous en plus de la recette de magrets de canard.

Que savoir des magrets de canard ?

Le magret est un filet de viande découpé à la poitrine d’un canard gras ou d’une oie. Il est différent du filet qui, lui, est prélevé chez un canard maigre. Cette même viande sert également pour obtenir des confits de canard. Les accompagnements de confits de canard peuvent servir pour les magrets également. Le magret est une invention récente du chef André Daguin en 1959.  Le plat du magret de canard est une spécialité qui se laisse accompagner avec bien des mets. Il est souvent servi comme plat principal. Croustillante ou non, le choix vous revient en conservant sa peau ou non.

Comment préparer des magrets de canard ?

Pour un bon plat fait maison, la recette de magrets de canard est simple et facile à réaliser. Ainsi, pour deux personnes, il faut disposer d’un magret de canard, de sel et de poivre. Pour la préparation, il faut commencer par inciser en quadrillage les magrets du côté de la peau sans pour autant couper la viande. Dans une cocotte en fonte, il faut les cuire à feu vif en commençant par le côté de la peau (environ 10 minutes pour la cuisson). Retirer au fur et à mesure la graisse issue de la cuisson. Une fois bien cuite, les assaisonner puis les faire revenir dans un peu d’huile d’olive à la poêle à un feu très doux. Environ six minutes devront suffire pour que le canard commence par dorer. Faire caraméliser chaque face pour obtenir une peau croustillante et une chair tendre et rosée. Dans un four préchauffé à 180 degrés, laisser cuire pendant 5 minutes. Le rendu est parfait au regard et délicieux au goût.

Les meilleurs accompagnements pour les magrets de canard

Divers éléments ou préparations peuvent servir d’accompagnement aux magrets de canard. Ainsi, de petits navets glacés augmentent la saveur lors de la dégustation. Cuits dans de l’eau et passés au beurre avec du sucre, ils sont vraiment succulents.

La pomme de terre est l’un des accompagnements les plus appréciés pour un plat de magrets de canard. Frites, sautées, en gâteaux… sous toutes ses formes, la pomme de terre fait vraiment l’affaire.

Une préparation au miel offre également plus de douceur et de saveur aux magrets. Une petite de sauce de miel avec du vinaigre bien poivrée, le tout versé sur la préparation de magrets donne une saveur douce et croustillante. Les pâtes et toutes formes de salades sont également des bons accompagnements aux magrets de canard.

Traditionnellement, un plat de magrets s’accompagne avec du bon vin rouge de préférence celui des vignobles de Bordeaux ou de la vallée du Rhône. Avec un bon verre lentement dégusté, le délice est au summum.

Uncategorized

Avec quoi accompagner le boudin blanc ?

Vous aimez sûrement le boudin blanc, le savoureux plat qui fait parler de lui dans chaque festin. C’est un irrésistible délice qui s’adapte à une panoplie d’accompagnements. Avec cet article, ayez-en une idée plus large.

Un bref rappel de ce qu’est le boudin blanc

Le boudin blanc est un repas autrefois servi sous forme de bouillie de lait chaud. Avec l’évolution de la cuisine, ce repas est servi désormais dans du boyau de porc. Sa recette est plus récente que celle du boudin noir. C’est de la charcuterie française fabriquée à base de la viande blanche (porc, volaille, veau…) hachée que l’on mélange avec du gras (porc ou veau), du lait, des œufs ou de la crème. Le tout est embossé dans une enveloppe de boyau de porc. La cuisson du boyau se fait à feu doux dans de l’eau salée ou non en fonction de la préférence de chacun. Pour garder l’aspect blanc raffiné du boudin, il faut laisser le boyau se refroidir en eau froide. Vous voulez peut-être déjà savourer ce repas mais il vous faut un accompagnement qui se marie bien avec votre boudin pour un voyage gastronomique.

Les accompagnements possibles du boudin blanc

La gastronomie présente une variété de mets pour l’accompagnement du boudin blanc. Vous pouvez savourer cette préparation avec de la pomme de terre rôtie, en purée ou caramélisée. Le goût léger de la pomme de terre rend encore plus délicieux le boudin blanc. Aussi, vous pouvez opter pour la salade verte, le chou. Vous pouvoir choisir un plat complet de cocotte de légumes (haricots, abricots, petits pois, etc.) pour nager vos papilles entre la faune et la flore. Pensez aussi aux champignons sautés avec des échalotes bien épicés. Ils font aussi un excellent accompagnement au boudin blanc au goût piquant. Ah ! Et les lentilles mélangées avec de la vinaigrette ? C’est un accompagnement de taille.

Vous avez tant de choix pour un voyage au boudin. Cette merveille est aussi agréable à déguster avec des épinards frais ou des carottes en rôtie ou en purée. De même, pour rendre la  gourmandise sucrée et épicée, choisissez ces accompagnements de boudin blanc: le pain d’épices ou les spéculoos. Ils font aussi bien l’affaire. De façon générale, vous pouvez accompagner votre boudin blanc avec du gratin d’aubergines, de frites de patates douces au four, de ratatouille, de la salade de farfalle, tomates et mozzarella, de risotto aux épinards, de la salade de quinoa à la tomate, de tian de légumes…

Pensez aussi à servir votre boudin avec du bon vin à l’exemple d’un Beaujolais Nouveau Rouge, d’un Alsace Pinot Noir Rouge, d’un Fixin Blanc ou d’un Marsannay Blanc. Amoureux de la charcuterie ou pas, goûtez ce plat passe-partout et vous allez l’adopter.

C’est certain, avec l’accompagnement qu’il faut, faites de chaque préparation de boudin blanc une fête.